Déplacement à domicile
Tous types de voitures / marques
Prix attractifs
Devis gratuit sous 48h

Accueil / Conseils auto / Contrôle technique 2018 : tous les changements auxquels il faut s’attendre

La sécurité routière est au cœur des préoccupations de nombreux organismes. Et pour limiter le nombre d’accidents qui, dans certaines régions de France, ne cessent d’accroître chaque mois, le Gouvernement a d’ores et déjà annoncé des nouveautés pour le contrôle technique en 2018. Votre mécanicien garagiste vous en dit plus à ce sujet.

400 points de contrôle en 2018 ?

 

Si aujourd’hui vos experts du contrôle technique doivent prendre en compte 124 critères pour déterminer l’état de votre voiture et l’autoriser à rouler, ils devront faire preuve de plus de rigueur en contrôlant 400 différents points.

 

Cela implique donc l’augmentation considérable du temps passé sur chaque voiture. En moyenne, un professionnel passe 30 minutes à vérifier votre véhicule. Il devra en passer beaucoup plus pour respecter la loi en vigueur. Le coût de l’examen obligatoire pourra alors augmenter.

Vidange de voiture
Vidange de voiture

Un délai de 24 heures pour régler les problèmes critiques

 

Comme c’est le cas actuellement, certains problèmes techniques de votre voiture vous obligent à passer une contre-visite, après réparation des anomalies. Pour cela, vous bénéficiez d’un délai de 1 mois maximum. En 2018, vous n’aurez plus que 24 heures pour emmener votre véhicule chez votre garagiste !

 

D’un côté, vous n’aurez plus d’autre choix que d’anticiper les éventuels frais d’entretien, et de l’autre, vous éviterez d’aggraver la situation et de provoquer des accidents en réglant les problèmes rapidement. Comme pour chaque changement dans notre quotidien, nous devrons nous y habituer.

 

Contre-visite et durée de validité du CT

 

Concernant la contre-visite et la durée de validité, aucun changement à l’horizon. Pour un véhicule neuf, le premier contrôle technique devra être fait après 5 ans de circulation. Pour tous les autres, le passage obligatoire tous les deux ans est conservé.

 

N’hésitez pas à interroger votre mécanicien garagiste pour connaître les points de contrôle actuellement en vigueur et anticiper les frais pour éviter la contre-visite.

Article précédent